Feeds:
Articles
Commentaires

Le dimanche 05/04/2015,jour de Pâques,un groupe de militants s’est rassemblé à 14 h pour dénoncer la barbarie de la corrida qui commençait à 17 h.Des Gersois s’étaient déplacés ,mais pas seulement,d’autres venaient de Bordeaux ,de Périgueux et de Toulouse .

L’arrêté municipal nous avait désigné un emplacement derrière des barrières à environ 200 m des arènes.Nous étions face aux forces de l’ordre dans la rue qui mène à la Place des arènes.Certes,les amateurs de torture passaient forcément devant nous.Toutefois,nous ne pouvions pas apercevoir l’entrée des arènes,ce que nous déplorons.Nous avions alors négocié en vain avec les gendarmes la possibilité de se rapprocher du lieu de torture.

Par notre présence et nos panneaux d’information,nous avons probablement dérangé les consciences.Nous avons aussi attirés des personnes sensibilisées à notre cause,écœurées par ces spectacles archaïques qui perdurent dans certains départements.Ainsi,une fillette accompagnée par sa mère était choquée de cette horreur et l’a exprimé à haute voix en direction des gendarmes en ces termes: »c’est horrible!c’est horrible! »Plus tard,une dame,juriste de formation,était interloquée de se rendre compte qu’il y ait encore des corridas dans le Gers,alors qu’elle était persuadée que ces spectacles étaient d’un autre âge.D’ailleurs,nous avons constaté que le public taurin est majoritairement d’un âge avancé.A l’inverse,la cause anti-corrida attire de plus en plus de jeunes…

Nous contesterons légalement les interdictions prononcées par arrêté municipal concernant l’utilisation de dispositif  sonore pourtant fréquemment  employé dans toute manifestation.Nous considérons que c’est une entrave à la liberté d’expression,si chère dans le pays des droits de l’homme.

Nous affirmons que l’arrêté a été scrupuleusement respecté,aucun incident n’a été constaté.

Comme convenu,l’ordre de dispersion a été donné par les organisateurs à 20 h.

C’est le 1er janvier 2012 qu’est né un grand mouvement mondial en faveur des animaux , qui a pour vocation de demander la fin de leur exploitation , partout dans le monde . Cette revendication est de portée politique , puisque il est admis que seule , la promulgation d ‘une loi est de nature à formaliser cette exigence. Comme il a été mis fin à l’ esclavage des Noirs sur le continent américain , il est légitime de mettre fin maintenant à l’ esclavage des animaux non – humains .
Grâce à la volonté conjointe de deux militants anti- spécistes , le collectif
« parce ce que leurs vies ne nous appartiennent pas ‘ a été crée et il a mis en place un protocole d’ actions . Tous les premiers samedis du mois ,les associations partenaires s’ engagent à assurer une journée d’ information en direction du grand public et des élus qui nous représentent ,
Notre association ,Front d’ Action Animal , première association abolitionniste du GERS fondée en décembre 2010 , s’est ralliée au collectif et organise une présence à AUCH ( chef lieu du département du gers ), avec distribution de tracts et démonstration d’ affiches. N’ayant pu nous rendre dans cette ville pour la première édition en janvier , nous y sommes allées au mois de février et ce mois ( mars 2012 ) Nous avons choisi de nous placer au pied des marches du parking du Tribunal d’ Instance , qui donne sur la place de la Libération , ou se trouve notamment la mairie . Notre choix semble être judicieux car il y’a fort nombre d’ automobiles
qui passent à cet endroit , et les conducteurs peuvent aisément voir nos affiches . Nous avons été surprises de constater que presque aucun automobiliste n’est resté indifférent à la vue de ce que nous montrons . Beaucoup ralentissent sciemment, quelques uns nous encouragent en levant le pouce , certains ont l’air mal à l’aise , très peu ont une expression agressive . … nous avons distribué pas mal de tracts aux lycéens . Si quelques uns le prenaient sans le consulter , la plupart semblaient très intéressés par ce qu’ ils lisaient . Une jeune fille s’est assise sur les marches et a lu attentivement et longuement tout ce qui était noté . Une autre , plus jeune encore , a été très choquée par la photo du galgo pendu et ne faisait que répéter : qu’ est ce que c’est ça ! qu’est ce que c’est ça !
Nous avons eu aussi un cas d’ évitement surprenant : deux jeunes gens , en tenue de cuisinier ( fille et garçon ) … alors que la jeune fille était absorbée par la lecture du tract qu’ elle venait de prendre , le jeune homme a essayé de la persuader de ne pas le lire , et on a bien distinctement entendu qu’ il lui disait :  » il ne faut pas le prendre  » !
décidément , c’était une journée pleine de surprises ! on constate aussi donc que l’ on dérange les consciences !
Dans l ‘ensemble , la journée a été très positive : une dame a garé sa voiture en nous voyant ( on a su d’ d’emblée qu’ elle nous était favorable , car sur la vitre arrière de sa voiture étaient collés un bon nombre de macarons de la P.A ! ) et est venue prendre des renseignements sur notre asso et l’ action de ce jour … elle nous a dit avoir une amie qui est adhérente au CRAC Europe et qu’ elle l’a contacterai car cette personne est susceptible de vouloir nous aider . il est vrai que des renforts seront les bienvenus pour la suite , même si à deux , nous avons fait forte impression …( enfin , on veut dire les affiches ! ) ; en tout cas nous comptons peaufiner à l’ avenir , tenir un véritable stand et nous avons comme objectif , de confectionner quelques gâteries végétaliennes que nous pourrons proposer pas très chères, et par là même , autour de mets sucrés nous pensons que les contacts seront encore plus riches !
Nous vous disons maintenant au mois d’ avril !
l ‘equipe de F.A.A

intro

Site EN ecriture  3 mars 2012

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.